En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou traceurs) destinés à mesurer son audience.

La MSA a installé son conseil scientifique pour l'environnement professionnel agricole

Mis à jour le 31/03/2015

Communiqué du 04 mars 2015.

La MSA qui est le régime de protection sociale des professions agricoles et qui est également chargée de la santé au travail et de la prévention des risques professionnels des populations salariées et non-salariées agricoles se dote d'un conseil scientifique qui a été installé le 15 octobre dernier par messieurs Gérard
Pelhâte et Michel Brault, respectivement président et directeur général de la
Caisse centrale de la MSA.


Ce conseil scientifique, présidé par le professeur William Dab, titulaire de la Chaire d'hygiène et de sécurité du Conservatoire national des Arts et Métiers et directeur du laboratoire MESuRS*, se compose de seize membres** reconnus dans leurs disciplines respectives : santé au travail, épidémiologie, toxicologie humaine et animale, neurologie, infectiologie, sciences humaines.

La MSA, acteur de terrain et observateur privilégié des problèmes de santé qui touchent
la population agricole, collabore depuis longtemps à des études scientifiques et est ellemême
à l'origine d'études visant à mieux connaître les risques professionnels.

Elle a pu mettre en place, grâce à ces travaux, un grand nombre de programmes
d'information et de prévention qui permettent de faire évoluer les connaissances et les
comportements dans le domaine des risques professionnels et notamment des risques chimiques, biologiques, du suicide, des accidents du travail et des maladies
professionnelles et de leur prévention.

Confrontée à des enjeux de plus complexes et à des évolutions scientifiques de plus en plus rapide, la MSA souhaite se doter d'un regard externe, d'une expertise de haute
niveau grâce à l'institution d'un conseil scientifique multidisciplinaire dont les missions
seront d'aider à la MSA à :
  • s'inscrire dans l'évolution des connaissances scientifiques, comme pour les risques chimiques et les conséquences de l'exposition aux pesticides. La MSA souhaite ainsi mieux appréhender ces risques, avoir une position claire et évolutive en fonction des nouvelles connaissances afin de mieux informer les professionnels et mieux les conseiller pour protéger leur santé.
  • répondre aux nouvelles préoccupations de ses assurés sur des risques parfois anciens mais mieux connus grâce à des études permettant de les quantifier, comme le suicide des exploitants
** Les Membres du Conseil scientifique
 
*William Dab, Professeur titulaire de la chaire d'Hygiène et Sécurité du CNAM,  directeur du laboratoire de recherche MESuRS (Modélisation, Epidémiologie et SUrveillance des Risques de Sécurité sanitaire)
 
Catherine Buisson, statisticienne épidémiologiste, Directrice du Département Santé Travail de l'InVS,
 
Marie Odile Rambourg, Direction des produits réglementés responsable de l'unité Toxicovigilance à l'ANSES
 
Yann Bourgueil, Directeur et médecin spécialiste en santé publique à l'IRDEs
 
Stéphane Pimbert, Directeur général de l'INRS
 
Marie ZINS, responsable de la plateforme de recherche Cohortes en Population, Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations (CESP – Inserm),
 
Alexis El baz, neurologue et épidémiologiste, INSERM Neuroépidémiologie -U708, Directeur de recherche notamment sur la Maladie de Parkinson (enquêtes Terre et Partage)
 
Didier Guillemot, Professeur d'épidémiologie et santé publique et chercheur, unité INSERM U657 (Pharmaco - épidémiologie et évaluation de l'impact des produits de santé sur les populations) et Centre de Ressources en Biostatistique, Epidémiologie, Pharmaco épidémiologie (CeRBEP) appliqué aux maladies infectieuses de l'Institut Pasteur
 
Robert Barouki, Directeur unité INSERM UMR S747 Pharmacologie, Toxicologie et Signalisation cellulaire
 
Didier Thorny, Directeur de l'unité RiTME (sociologue) à l'INRA (Ivry)
 
Delphine Teigné, hygiéniste du travail à l'Institut d'hygiène industrielle et de l'environnement (CNAM Ouest)
 
Yves Roquelaure (TMS) - Université d'Angers Professeur de médecine du travail et chef d'un service de pathologie professionnelle
 
Robert Garnier membre de la Société française de médecine du travail
 
Catherine Laurent, docteur vétérinaire à l'INRA et membre de l'Ecole nationale vétérinaire (Unité de pharmacologie et toxicologie) :
 
Professeur G Van Maele-Fabry,  Expert belge en toxicologie (Louvain Center for Toxicology and Applied Pharmacology, Université catholique de Louvain & Institut de toxicologie industrielle, Bruxelles)
 
Nicolas Roth, Expert suisse toxicologie biologique (Université de Genève)