En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou traceurs) destinés à mesurer son audience.

Le statut d'aide familial

Mis à jour le 05/05/2017

Un aide familial vit dans le cadre d'une exploitation ou d'une entreprise agricole et participe à sa mise en valeur sans avoir la qualité de salarié. Le statut d'aide familial est limité à 5 ans pour les personnes ayant acquis cette qualité à compter du 18 mai 2005. Au delà, ils doivent choisir un autre statut.

Qu'est-ce qu'un aide familial ?

Le statut d'aide familial est réservé aux personnes, âgées d'au moins 16 ans, ascendants, descendants, frères, sœurs ou alliés au même degré du chef d'exploitation agricole, ou de son conjoint, qui vivent sur l'exploitation et participent à sa mise en valeur sans avoir la qualité de salarié.

La MSA gère la retraite de base et la retraite complémentaire obligatoire (RCO) des aidants familiaux agricoles.

La loi d'orientation agricole du 5 janvier 2006 a limité à 5 ans, la durée du statut d'aide familial pour les personnes qui ont acquis cette qualité à compter du 18 mai 2005. Au delà de ces 5 années, si les intéressés poursuivent leur participation aux travaux de l'exploitation ou de l'entreprise agricole, ils doivent opter pour un autre statut.

Quel nouveau statut choisir ?

Le statut de salarié de l'exploitation
Le salarié de l'exploitation doit travailler en contrepartie d'une rémunération et sous la subordination de l'employeur (le chef d'exploitation ou d'entreprise agricole).


Le statut de salarié ouvre droit à une protection sociale personnelle en maladie, maternité, invalidité, décès, accident du travail et maladie professionnelle, retraite.

Comme tout salarié, pour pouvoir accéder à ce statut, la personne doit signer un contrat de travail en bonne et due forme.

Le chef d'exploitation ou d'entreprise agricole doit déclarer le salarié auprès de la MSA, au moyen de la déclaration préalable à l'embauche (DPAE). L'affiliation en qualité de salarié prendra effet à compter de la date d'effet du contrat de travail.

Le statut de chef d'exploitation (coexploitant ou associé)

La personne doit participer aux travaux de l'exploitation ou de l'entreprise agricole en tant que non salarié.

Dès lors, son affiliation peut s'opérer sous le statut de chef d'exploitation ou d'entreprise agricole en tant que coexploitant ou associé d'exploitation ou d'entreprise agricole.

Le choix de ce statut, le rend redevable, comme tout chef d'exploitation, des cotisations sociales AMEXA, AVA, AVI, PFA, RCO, calculées sur la base des revenus professionnels dégagés par l'exploitation ou l'entreprise et d'une cotisation ATEXA d'un montant forfaitaire qui dépend de la catégorie de risques.

Le chef d'exploitation bénéficie alors d'une protection sociale complète.
 

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter votre MSA.